dimanche 16 novembre 2014

Ello

J'avais demandé une invitation pour Ello, un nouveau réseau social qui s'est monté récemment. C'était en septembre. Aucune invitation ne m'étant depuis parvenue, j'avais presque oublié cette demande. Mais, hier, un mail m'a appris que je pouvais désormais m'inscrire sur ce site. Ce que j'ai aussitôt fait. Je suis très content de la façon dont Paul Budnitz and Todd Berger ont construit cette plate-forme très élégante qui fonctionne déjà très bien dans sa version beta. Je pense que je vais y consacrer pas mal de temps. J'ai alors décidé de laisser tomber à nouveau FaceBook qui n'a, pour moi, aucun intérêt. Comme publier sur Ello est plus simple que de le faire sur un blog, je pense utiliser ce réseau à la manière d'un aide mémoire et y inscrire ce qui pourra nourrir mon inspiration et enrichir mes réflexions sur les arts plastiques. Me voici donc avec du travail en perspective !

mercredi 12 novembre 2014

Écrire

Je m'apprêtais à écrire un billet pour signaler les dernières photographies publiées sur différents blogs, mais je commence à en avoir marre de faire de l'autopromotion pour mes images, bien que cela me donne l'occasion de rédiger pour Horizon. Car sans publications à signaler, ici, je n'ai rien de particulier à écrire. Je me demande ce qui se passe dans la tête d'un graphomane pour qu'un individu atteint d'une telle pathologie puisse passer son temps à remplir des pages et des pages. Il faudra que je me penche sur cette question, que je cherche pourquoi, comment un type tel que Marcel pouvait rester des heures au lit à ne faire rien d'autre que de noircir, un stylo à la main, les pages d'un cahier de brouillon. C'est sûr, sous le toit de sa baraque, ce malade comptait sur Céleste. Elle s'occupait de tout le reste. Alors que Schnoo refuse de jouer le rôle de bonne à tout faire. Sans parler de Pat et de Saki qui sont persuadés que c'est moi qui suis à leur service. Ils pensent que c'est eux qui doivent passer la plupart du temps sur le lit, même s'ils ne souffrent pas de graphomanie. C'est probablement pour cette raison que je ne sombrerai jamais dans une telle folie. Mes animaux me préservent de ce type de délire. Écrire, même un petit billet comme celui-là, restera pour moi l'aboutissement d'un terrible effort de volonté, un acte fondé sur la violence faite à mon magnifique cerveau, histoire de le contraindre à faire quelque chose de mes dix doigts et d'acquérir ainsi l'humilité d'un travailleur manuel. Écrire pour affaiblir l'orgueil cérébral.

vendredi 7 novembre 2014

Funérailles

Hier, au réveil, j'ai découvert sur le balcon, dans la remise, le plus vieux des pigeons qui vivait avec nous depuis près de deux ans : il était mort. J'ai déposé son corps dans une boîte en carton. J'ai rapidement déjeuné et je suis allé au bord du Lez donner une sépulture à ce vieux compagnon. J'ai déposé le petit cercueil en carton dans le creux d'un grand arbre qui pousse entre la rivière et un champ où du maïs est régulièrement planté. J'ai fumé deux ou trois cigarettes à proximité de l'arbre, en me remémorant la vie de ce bel oiseau qui aura engendré, avec la pigeonne blanche et noire, plusieurs poussins. Il grognait comme un chien quand j'approchais de trop près les oisillons. Et puis, je suis rentré. Mes animaux, qui attendaient mon retour, étaient aussi tristes que moi quand je les ai retrouvés.

jeudi 6 novembre 2014

Le thème de l’amitié

Les astres du moment t’invitent à méditer sur le thème de l’amitié, Capricorne. Voici quelques questions pour t’y aider : es-tu un ami fidèle pour ceux que tu tiens pour des amis ? Que fais-tu pour bâtir et cultiver de solides alliances ? Quelles qualités recherches-tu chez un ami ? Choisis-tu tes relations avec discernement ou te contentes-tu de gens avec lesquels tu n’as pas grand-chose en commun ? Si ton approche de l’amitié est guidée par l’ignorance, la facilité ou la désinvolture, le temps est venu d’y remédier pour enrichir et renforcer ton cercle social.

Horoscope de Rob Brezsny, du 6 au 12 novembre 2014

samedi 1 novembre 2014

Billet phatique

J'ai encore moins à dire qu'hier, je n'ai même pas la possibilité de dresser un simulacre de bilan, mais je dois tout de même inscrire quelques mots, car il me faut une amorce, en ce début de mois, pour me faciliter la publication de futurs billets. Je vais parler du temps, de la météorologie, soit le sujet favori des gens qui n'ont rien à dire. En communication, on appelle ce genre de propos : conversation phatique. C'est utile pour masquer l'embarra dans lequel on se trouve, quand on se sent obligé de parler, bien qu'on ait la tête vide, ou la tête ailleurs, et même pas de tête du tout. Mais, comme je n'ai, en réalité, aucune envie de parler du temps, sinon pour dire que j'ai allumé les radiateurs, dans la nuit, pour le plus grand bonheur de mes animaux, je me contenterai de coller le dernier relevé de Weather Underground : Temperature: 16°C | Humidity: 88% | Pressure: 1023hPa (Steady) | Conditions: Overcast | Wind Direction: NNE | Wind Speed: 9km/h. Voilà, c'est fait ! Et, ça me laisse dorénavant du temps pour me remplir la tête et penser au prochain véritable billet.

vendredi 31 octobre 2014

Bilan mensuel

Dernier jour du mois, seule raison d'écrire pour Horizon, parce que je n'ai pas grand-chose à dire. Je me contenterai de faire un court bilan mensuel, en écrivant que ce mois d'octobre 2014 ne fut ni bon ni mauvais. Un mois neutre. J'ai très peu fait de photographies, avec, pour conséquences, encore moins de publications. C'est La Lumière Incertaine Du Souvenir qui récolte le plus d'images avec 10 publications, suivit par Simulacres qui n'en compte que la moitié. S'ajoutent à ces photographies, 7 planches/collages sur Le Jour Ne Se Lèvera Plus Jamais. Côté textes, je n'en ai publié qu'un seul, sur Traverses : Il faut savoir écrire. Je pourrais recenser ce que j'ai aussi mis en ligne sur les Tumblr, mais c'est assez marginal. Je serai peut-être plus créatif en novembre si le froid s'installe, car je suis comme ma VW Passat : je fonctionne mieux en hiver. Ma cervelle doit être composée de gènes spécifiquement allemands, ce qui n'aurait rien de surprenant au regard de mon ascendance. Vivement l'hiver !

jeudi 30 octobre 2014

Les fruits de mes efforts

Tu arrives à un point de ton cycle astrologique où tu mérites de récolter les fruits de tes efforts et de ton dur labeur, Capricorne. Attends-toi à recevoir bientôt une pluie de cadeaux et de bénédictions. Les faveurs et les compliments que tu as dispensés te seront rendus au centuple. En rétribution de tes nombreux coups de main, tu verras affluer de toutes parts des aides bienvenues.

Horoscope de Rob Brezsny, du 30 octobre au 5 novembre.

# 200

Je pourrais attendre demain, dernier jour d'octobre, pour publier le 200e billet de l'année en cours, car, symboliquement, cette coïncidence marquerait peut-être encore plus profondément les esprits. Mais, si, par inadvertance, j'oubliais de respirer dans la nuit, jamais la barre des 200 billets ne serait atteinte sur Horizon. Alors, autant le faire ce soir, c'est plus sûr. Depuis que j'alimente des blogs, c'est la première fois que je publie autant sur une période de 10 mois. Mes animaux, qui m'observent en train d'écrire, sont impatients de me voir presser le bouton "Publish". Ils ont préparé une petite collation faite de gibier, de poisson, de croquettes, et de différentes sortes de petits pâtés pour fêter l’événement. Schnoo s'en va dresser la table. Je ne vais donc pas faire patienter plus longtemps mes animaux si prévenants. Je publie immédiatement !

mardi 28 octobre 2014

Film


J'avais presque oublié l'existence d'In Illud Tempus, ce blog sur lequel je publie des photographies en duotone. Hier, je m'en suis soudain souvenu et je me suis alors empressé d'y ajouter une nouvelle image : FM2. Juste avant de faire cette photo, j'avais trouvé un pellicule Ilford 24×36, B&W. J'ai donc chargé le vieux reflex Nikon. Je n'en suis qu'à trois prises de vue, pour l'instant. Il va me falloir chercher un laboratoire qui puisse développer ce film et procéder à des tirages, tout comme au bon vieux temps.

jeudi 23 octobre 2014

Spaghetti

Alors que, depuis le début du mois, j'ai plusieurs fois été obligé de sortir de l'appartement pour nous ravitailler, je n'ai fait aucune photographie au cours de ces sorties. J'avais, comme presque toujours, le Nikon à portée de main, mais je suis chaque fois rentré sans l'avoir utilisé. Aujourd'hui, ça s'est passé différemment. Puisque, sur le trajet — 20 km aller/retour — menant au seul supermarché qui vend des spaghetti dignes de ce nom, j'ai pris le temps de faire une dizaine d'images. J'ai donc publié sur LLIDS : TGV et CM Le Crès. Pont A Mousson, sur Simulacre et une dernière prise de vue sur Écumes. Prochaine images quand les 5 kg de spaghetti seront épuisés.

Zone de confort

Es-tu prêt(e) à te montrer aussi affable qu’un Sagittaire, aussi charismatique qu’un Lion, aussi empathique qu’un Cancer et aussi entreprenant(e) qu’un Bélier ? Non ? Pourquoi pas ? Craindrais-tu que cela t’éloigne de ta zone de confort ? Soit. Alors, efforce-toi d’être à moitié, voire un quart aussi affable, charismatique, empathique et entreprenant(e) que ces autres signes. Si tu y parviens, Capricorne, tu retireras tous les bénéfices des extraordinaires ouvertures sociales qui s’offriront à toi dans les quatre mois à venir.

Horoscope de Rob Brezsny, du 23 au 29 octobre 2014.

mardi 21 octobre 2014

Jack Kerouac

Le 21 octobre 1969 s’éteignait Jack Kerouac, poète et romancier américain. “My witness is the empty sky.”

samedi 18 octobre 2014

Autosatisfaction

Je ne me fais pas trop de soucis, car je sais qu'après celui-ci, il me restera plus que cinq billets à mettre en ligne, sur ce blog, pour atteindre la barre des 200 posts. J'ai déjà battu le record établi l'année dernière en publiant, déjà, plus de 180 posts dans l'année en cours. Aussi, je me repose sur mes lauriers. Je peux dorénavant laisser passer plusieurs jours en ne publiant rien sur Horizon et sans que cela ne me pose le moindre problème. Je reste dans le registre de l'autosatisfaction pour signaler un véritable exploit : 6546 signes dactylographiés en un seul jet, pour produire « Il faut savoir écrire », un texte publié hier sur Traverses. Traverses, ce blog laissé à l'abandon pendant plus de 15 mois, sans raison valable. L'automne s'installe lentement, mais sûrement, dans la région de Montmerdier et les oiseaux migrateurs commencent à se rassembler pour descendre plus au Sud. Mentalement, mes animaux et moi, nous nous préparons à affronter l'hiver qui ne tardera pas. Ce week-end est placé sous le signe du début des vacances scolaires, ce qui n'est pas sans nous réjouir, puisque, pendant les deux semaines à venir, la pression démographique au km² va sensiblement diminuer dans le secteur environnant. Donc, moins de braillards alcoolisés à supporter. La zone commence à devenir nettement plus vivable.

samedi 11 octobre 2014

Mélancolie vs. Nostalgie

Patrick Modiano a reçu le Nobel de Littérature avant-hier. Hier, j'ai pu lire, sous la plume de je ne sais quel journaliste — Libération, peut-être —, que Modiano écrivait de façon nostalgique, mais, fort heureusement, sans jamais tomber dans la mélancolie. Selon Pierre Assouline, dont je viens de lire sur son blog le dernier papier, l'écriture de Modiano « a partie liée avec la mélancolie sans verser dans une douteuse nostalgie ». Assouline et l'autre ne doivent pas consulter les mêmes dictionnaires.

mercredi 8 octobre 2014

Extase prochaine


Les climatoaddicts sont au bord de l'extase : les services météorologiques annoncent de fortes pluies sur Montmerdier, pour vendredi prochain. Encore deux jours à patienter et les obsédés du temps-qu'il-fera auront de quoi alimenter leurs passionnantes conversations pendant tout le week-end. Ils prient secrètement pour que les nuages s'accumulent.

mardi 7 octobre 2014

Régime

Il a encore plu, dans la nuit, sur Montmerdier. Il parait que certains ont les pieds mouillés. Les climatoaddicts se déchaînent et veulent tout savoir de ce bouleversant phénomène. Horizon n'avance pas. Ce blog et en panne comme presque tous mes autres blogs. Ma contribution aux publications sensées enrichir le Web se fait de plus en plus maigre. Il va falloir s'y résigner parce que je ne prévois pas d'améliorations dans les jours à venir.

samedi 4 octobre 2014

Yom Kippour & Aïd el-Kebir

Les fêtes de l'Aïd el-Kebir et de Yom Kippour tombent le même jour, en ce samedi 4 octobre. Voilà 33 ans que la situation ne s'était pas reproduite.

mercredi 1 octobre 2014

Choose Life

Choose Life. Choose a job. Choose a career. Choose a family. Choose a fucking big television, choose washing machines, cars, compact disc players and electrical tin openers. Choose good health, low cholesterol, and dental insurance. Choose fixed interest mortgage payments. Choose a starter home. Choose your friends. Choose leisure wear and matching luggage. Choose a three-piece suite on hire purchase in a range of fucking fabrics. — Tainspotting
Iggy Pop Lust For Life

mardi 30 septembre 2014

Réflexions

Message sur FB à l'intention de Marie qui considère sa peinture et le chant, qu'elle pratique régulièrement, comme des passes-temps : « Si l'écriture, les collages et la photographie sont pour moi aussi des passes-temps au sens où je n'en tire aucun profit économique, ce n'en sont pourtant pas réellement : parce que ce sont des vecteurs, des outils qui me permettent d'aller toujours plus en avant dans l'exploration de mon propre devenir et c'est aussi une façon de découvrir le monde par réflexivité, en miroir. Donc, la possibilité de passer facilement de l'autre côté de ce miroir, d'examiner l'envers du décor, en quelque sorte. Quand je chemine sur cette putain de planète, Marie, j'aime savoir où je pose mes pieds.»

Avenir

« Vous ne savez ni l'heure, ni le jour, ni le lieu », dit l’Évangéliste.

Libellés

#100 #1300 #200 #2000 #260 #300 #400 #600 #700 1917 1936 1978 2002 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 205 56 A/H1N1 accident aeres afrique amazon anthropologie antidote antigone arbre architecture arpenteurs célestes art artdoxa atlantique atmosphère australie automne baudrillard behance blake blog blogger bricolage burroughs bwc c.205 café calédonie camel camion canada canon capricorne caseasauria casino cat caucase challenge chance chasse chien ciel cigale cinéma cioran citation civilisation climat clôture électrique cloud cnn cognition collage collines communication concombre cosmos craven crise dayttroter dieu doxa dragon drogues e-books écumes eikasia ello enfer epub espagne été ethnie éthologie ethos étudiants euskadi existence facebook fb fête film firefox flamenco fleurs flickr fonts france free friendfeed geek godot google groutcha gtk 751 guerre hasard heccéité histoire hiver honda horaire horizon horoscope houellebecq HP html humeur hupomnêmata iit illusions illustration immatriculation incendie insecte internet isabelle islam jardiniers jaune jazz jean jihâd journalisme jux karaté kerouac lecture liberté lifelogger limace linguistique littérature ljnslpj llids loto lune magie maroc mauriac mayura me quem luna solet deducere médias memolane ménage mikkado minox montpellier mort moustiques mp3 mqlsd mural music musil mythe neige nietzsche nikon nirvana no milk today nouméa nouvelle-calédonie noyau fondamental objects oiseau opération orage pageviews palavas pâques passage pat paysage peinture philosophie photographie photoshop pigeon pinterest pixia pizza plante pmc poésie politique pont portrait posterous printemps prison profession projet proust psychanalyse psychologie qmv racines radio ramadan reader rédaction réel religion rêves riemen rita rome rouge route russe saki scène sch 2009 schikoto schnoo schopenhauer schwartz scoop.it semaine septembre sexe shuttle sieste simulacres skyline slideshow sloterdijk sncf software somewhere songlines sonic sony soustractions souvenirs spectator sport statistiques suburbia supermarché sycomore symboles synapsida technologie température template temps tommy toshiba trainspotting travail traverses ttttl tumblr twitter uk unamuno université urbanisme usa vacances vinyle vladimir voisins voyage vue des anges vw winston yahoo youtube zarathoustra zéro zizek zorro