Affichage des articles dont le libellé est montpellier. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est montpellier. Afficher tous les articles

samedi 18 octobre 2014

Autosatisfaction

Je ne me fais pas trop de soucis, car je sais qu'après celui-ci, il me restera plus que cinq billets à mettre en ligne, sur ce blog, pour atteindre la barre des 200 posts. J'ai déjà battu le record établi l'année dernière en publiant, déjà, plus de 180 posts dans l'année en cours. Aussi, je me repose sur mes lauriers. Je peux dorénavant laisser passer plusieurs jours en ne publiant rien sur Horizon et sans que cela ne me pose le moindre problème. Je reste dans le registre de l'autosatisfaction pour signaler un véritable exploit : 6546 signes dactylographiés en un seul jet, pour produire « Il faut savoir écrire », un texte publié hier sur Traverses. Traverses, ce blog laissé à l'abandon pendant plus de 15 mois, sans raison valable. L'automne s'installe lentement, mais sûrement, dans la région de Montmerdier et les oiseaux migrateurs commencent à se rassembler pour descendre plus au Sud. Mentalement, mes animaux et moi, nous nous préparons à affronter l'hiver qui ne tardera pas. Ce week-end est placé sous le signe du début des vacances scolaires, ce qui n'est pas sans nous réjouir, puisque, pendant les deux semaines à venir, la pression démographique au km² va sensiblement diminuer dans le secteur environnant. Donc, moins de braillards alcoolisés à supporter. La zone commence à devenir nettement plus vivable.

mercredi 8 octobre 2014

Extase prochaine


Les climatoaddicts sont au bord de l'extase : les services météorologiques annoncent de fortes pluies sur Montmerdier, pour vendredi prochain. Encore deux jours à patienter et les obsédés du temps-qu'il-fera auront de quoi alimenter leurs passionnantes conversations pendant tout le week-end. Ils prient secrètement pour que les nuages s'accumulent.

mardi 7 octobre 2014

Régime

Il a encore plu, dans la nuit, sur Montmerdier. Il parait que certains ont les pieds mouillés. Les climatoaddicts se déchaînent et veulent tout savoir de ce bouleversant phénomène. Horizon n'avance pas. Ce blog et en panne comme presque tous mes autres blogs. Ma contribution aux publications sensées enrichir le Web se fait de plus en plus maigre. Il va falloir s'y résigner parce que je ne prévois pas d'améliorations dans les jours à venir.

lundi 8 septembre 2014

Psychopathe

La pleine lune, qui favorise le manque de sommeil, les conditions climatiques — Temperature: 25°C | Humidity: 82% | Pressure: 1015hPa (Falling) | Conditions: Mostly Cloudy | Wind Direction: SSE | Wind Speed: 24km/h —, absolument merdiques, identiques à celles du mois d'août, font de moi un véritable psychopathe, prêt à mettre le feu au monde entier. Heureusement, je ne suis dans cet état que depuis hier et, d'ici deux ou trois jours, mon humeur aura retrouvé la bonhomie qui, habituellement, me caractérise. Ce n'est qu'une toute petite question de patience.

samedi 6 septembre 2014

A. & B.

Ici, en enfer, et plus précisément à Montmerdier, les jours passent et se ressemblent. Seules les nouvelles en provenance d'Australie, celles que nous donnent régulièrement A. et B., les deux artistes, nous secouent suffisamment pour que nous ne nous enlisions pas définitivement dans les marécages de la morne routine. Demain sera encore un jour ancien.

jeudi 4 septembre 2014

Reconditionnement

Je n'aurais fait que deux images depuis le début du mois. La première, affichée sur Écumes, date d'avant-hier. J'étais parti vers 16 h avec l'intention de faire quelques photos dans le quartier. Mais, quand je me suis rendu compte de l'intensité du trafic urbain — les vacances sont finies —, je me suis contenté d'une seule prise de vue, en bout de rue, celle qui donne sur une avenue particulièrement fréquentée par les automobilistes, surtout en fin d'après-midi. Cette unique photo faite, je suis rentré. Quant à la deuxième image, c'est un collage fabriqué ce matin, intitulé "Echoes". Aujourd'hui, sorti pour faire quelques courses, j'ai emporté le Nikon, comme d'habitude. Je suis rentré sans l'avoir utilisé. Il va falloir que je me reconditionne de façon à mieux supporter l'effervescente activité de la citée qui s'était assoupie au cours de ces deux derniers mois. Ce qui, sûrement, prendra un peu de temps. C'est la vie !

dimanche 31 août 2014

#Montmerdier

Si, pour une raison quelconque, il me fallait vomir, ça serait très simple : aller sur Twitter, entrer le hashtag #Montpellier... Beeeuuurrrrkkk !!!

vendredi 8 août 2014

Maudit pays !

Temperature: 24°C | Humidity: 89% | Pressure: 1011hPa (Steady) | Conditions: Partly Cloudy | Wind Direction: SE | Wind Speed: 26km/h Difficile d'imaginer pires conditions climatiques.

jeudi 10 juillet 2014

Mostly Cloudy

Les conditions météorologiques n'ont presque pas changé depuis le début de la semaine. Le relevé de Weather Underground, pour midi, est le suivant : Temperature: 24°C | Humidity: 27% | Pressure: 1014hPa (Falling) | Conditions: Mostly Cloudy | Wind Direction: NW | Wind Speed: 33km/h. Je ne sais pas jusqu'à quand ce temps va pouvoir durer — je n'ai pas lu les prévisions —, mais si ça pouvait rester ainsi tout l'été, mes animaux et moi serions enchantés. Mais, ne rêvons pas trop : ici, les étés sont pourris.

lundi 7 juillet 2014

Les cimatodépendants

Pour rassurer les cimatodépendants, je signale que les averses ont cessé en début d'après-midi, et, qu'en début de soirée, le ciel, au-dessus de Montmerdier, commençait à s'éclaircir, comme on peut le constater sur ces deux images : Voie Rom. Avec la publication précédente, Horizon a franchi le cap des 700 billets. Rien de plus pour le moment.

Light Rain Showers

Bulletin météorologique pour Montmerdier : Temperature: 19°C | Humidity: 88% | Pressure: 1015hPa (Rising) | Conditions: Light Rain Showers | Wind Direction: WNW | Wind Speed: 11km/h Ah, si seulement ces conditions climatiques pouvaient durer ainsi tous l'été...

mardi 1 juillet 2014

Blog sans nom

Il a plu presque tout l'après-midi, avec des températures qui ne sont pas passées très au-dessus des 20°C. Un 1e juillet digne d'un été au Pays Basque. Mes animaux et moi, nous sommes ravis et d'autant plus contents qu'un bel orage ne devrait pas tarder à éclater dans le ciel de Montmerdier. J'ai passé plusieurs heures à modifier un template découvert par hasard, ce matin, sur le Web, dans le but de réactiver un blog sans nom, jamais vraiment utilisé, jusqu'à présent. Je donne plus d'indications, à ce sujet, sur Caisse de dépôt. Rien de plus — du moins, pour le moment.

samedi 14 juin 2014

Prisonniers

Je maudis le jour où j'ai échoué, ici, à Montmerdier. J'ai eu, par la suite, deux ou trois fois l'occasion de renflouer mon embarcation afin de m'arracher de cet enfer, mais chaque fois l'opération s'est soldée par un échec. Je suis donc resté planté dans cette région marécageuse à l'atmosphère pestilentielle. Je suis maintenant trop vieux, trop pauvre et pas suffisamment stupide pour espérer, un jour, me barrer d'ici. Sachez que je ne joue jamais au Loto. C'est absolument inutile, je ne peux rien y gagner. Si j'étais verni, cela se saurait : il y a longtemps que je n'habiterais plus dans le coin. Je suis condamné à finir mes jours, ainsi que mes animaux — notre sort est lié —, dans cette ville de merde. Je ne pense pas qu'il puisse y avoir de villes vraiment plus vivables que Montmerdier, mais, je sais, pour avoir vécu quelques temps ailleurs, en France, qu'il existe des endroits où les gens sont un peu moins cons que dans le sud-est de ce pays. Non, l'ensoleillement ne fait pas tout, contrairement, à ce que prétend la doxa. Le soleil ravage encore plus rapidement les cervelles rabougries des buveurs de pastis amateurs de football, de beach-volley et de soirées entre copaings. Rien ne changera dans cet environnement, et si, par hasard quelque chose était amenée à changer, cela ne pourrait qu'être pire. Comme nous ne pouvons, mes animaux et moi, nous tirer de ce merdier, pas plus que nous y adapter, il nous faut, au jour le jour, inventer des solutions qui nous permettent de subsister tant bien que mal. Nous discutons très souvent de cette situation. Nous savons en permanence où nous positionner, comment nous comporter pour faire face à ce bordel quotidien. Nous nous soutenons mutuellement. De ce côté, aucun problème. Ce sont d'ailleurs mes animaux qui m'incitent à parler publiquement de çà, à ne pas tenter de nier l'existence des barreaux de la cage qui nous retient prisonniers. Nous imaginons parfaitement que le public ne veut rien connaître de pareilles histoires. Mais nous savons que nous ne devons pas rester mués, ce qui nous mettrait psychologiquement en danger. Mes animaux, fins connaisseurs des âmes en tout genre, me poussent donc à décrire et publier nos états d'humeur sur Horizon, ce que je viens de faire, ce soir encore... Avec un peu plus de mots qu'habituellement, certes.

lundi 9 juin 2014

Ça commence

Commence, aujourd'hui, avec 29° C en début d'après-midi, la saison la plus pourrie de l'année, à vivre ici, à Montmerdier. Heureusement, le taux d'humidité, à ce moment-là, n'était que de 16 %. Mais, ça ne durera pas : bientôt, s'installera un sale climat, avec son atmosphère moite et suffocante, comparable à celui qui règne sous les tropiques. J'aurai sûrement l'occasion de revenir sur ce problème au cours de l'été. Maudite saison ! Seule consolation : la ville tardera plus à se vider d'une importante partie des débiles qui y habitent le restant de l'année.

mercredi 28 mai 2014

Coeurs vaillants

Dès dimanche prochain, nous entrerons dans la seconde moitié de l'année. Nous allons donc nous rapprocher à une vitesse vertigineuse de 2015. Autant dire que 2014 est déjà presque finie. Nous n'avons pas encore eu à nous plaindre de l'épouvantable moiteur — 26° C, 85 % d'humidité —, de l'atmosphère putride qui règne habituellement, à l'approche de l'été, dans cette zone sinistrée, cette région arriérée du monde où mes animaux et moi nous survivons en nous battant, jour après jour, contre l'adversité qui nous a fait échouer ici, à Montmerdier, et nous tient prisonniers. Au fil des ans, cette situation a endurci notre âme et c'est sans crainte que nous nous préparons à affronter l’écœurante Fête de la musique qui ouvre la pire des périodes de l'année. Vaillamment nous résisterons en attendant l'automne qui, compte tenu de la vitesse à laquelle défilent les semaines, n'est pas si lointaine. Horizon sera le reflet de notre indéfectible courage face à la dégradation imminente des conditions climatiques.

mardi 6 mai 2014

Désastre

Samedi, dans l'après-midi, j'ai pris un bol d'air à peine moins pollué que celui qu'on respire, ici, à Montmerdier. J'ai voulu me donner l'illusion d'être en contact avec la nature, en roulant sur quelques kilomètres au nord de la ville. Pour imaginer cela, il m'aurait fallu ignorer les déchets de toute sorte qui jonchent le sol, partout où un véhicule a pu pénétrer afin de décharger des ordures. Il m'arrive assez souvent de chercher, sur un rayon d'une trentaine de kilomètres, un endroit quelque peu éloigné d'une zone d'habitation, histoire de me soustraire momentanément à l'insupportable pression démographique. Jamais je n'ai découvert, lors de ces sorties, une parcelle de terrain qui n'ait pas, plus ou moins servi, de dépotoir. La région est un véritable merdier. Une réalité qu'il est impossible d'occulter sans procéder à l'amputation de ses cinq sens et surtout du sixième. Seul l'abrutissement volontaire permettrait d'échapper à un tel désastre. Mais je ne suis pas doué pour ce genre d'exercices.

mercredi 30 avril 2014

Lost Coastlines


Un dernier billet, ce soir, pour marquer la fin du mois d'avril et pour me fournir l'occasion de faire un lien vers l'une de mes dernières photographies accompagnée par la musique d'Okkervil River.

samedi 2 novembre 2013

Pasa la vida



BBL était redescendue à Montmerdier samedi dernier. Elle est repartie dans l'après-midi. Nous n'avons passé que très peu de temps ensemble, puisque, le lendemain de son arrivée, dans la matinée, je quittai Montmerdier et prenais l'autoroute en direction du Pays Basque. Je n'en suis revenu qu'hier. BBL aura donc vécu une semaine en compagnie de nos animaux. Ce soir, les animaux sont tristes de ne plus avoir BBL à leurs côtés. Pasa la vida.

Y pasa la vida, igual que pasa la corriente cuando el río busca el mar y yo camino indiferente, donde me quieran llevar.

jeudi 24 octobre 2013

Activité restreinte


Seulement deux billets écrits pour Horizon au cours de ce mois d'octobre. C'est très peu. Pour autant, moins d'une poignée de billets publiés, sur une période d'un mois, n'est pas à considérer comme un fait exceptionnel ; il suffit de consulter les archives de ce blog pour s'en rendre compte. Je n'ai donc pas d'inquiétude à avoir, suite à cette remarque. Étant donné que je serai absent de chez moi, la semaine prochaine, il est d'ores et déjà certain qu'en ce mois d'octobre je ne battrai pas un record de publication. C'est surtout GTK 751 qui, ce mois-ci, a bénéficié du meilleur temps que j'ai pu accorder au développement de mes blogs, avec 40 images publiées. J'ai mis en ligne, dernièrement, d'autres images sur La Lumière Incertaine du Souvenir et Simulacres. Quelques autres encore sur Cloud Number Nine. J'ai même fabriqué 9 planches pour TTTTL. Je n'ai donc pas été totalement inactif, mais je ne suis pourtant pas très satisfait de mes publications ; non pas qu'elles soient moins de moins bonne qualité que celles publiées précédemment, mais parce que le coeur n'y était pas vraiment. J'ai alimenté ces blogs presque de façon automatique, routinière, par habitude. Cet état d'esprit changera peut-être à mon retour du Pays Basque où je ne suis pas rendu depuis 22 mois, presque deux ans, déjà. Presque deux ans, aussi, que je n'ai pas quitté Montmerdier. Jamais je ne m'étais fixé si longtemps sur une aire géographique aussi restreinte et pourrie.

dimanche 22 septembre 2013

Nous y sommes


Ici, sur Montmerdier, la nuit ne va plus tarder à s'installer. Dernières lueurs du jour dans un ciel d'été. Nous seront en automne d'ici environ deux heures, à 10:44:08 PM CEST, exactement. BBL et moi, nous manquons vraiment de sommeil ; BBL, particulièrement. La vie n'est pas toujours facile. L'automne apportera un vent plus frais, un air bien plus favorable.

Libellés

#100 #1300 #200 #2000 #260 #300 #400 #600 #700 1917 1936 1978 2002 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 205 56 A/H1N1 accident aeres afrique amazon anthropologie antidote antigone arbre architecture arpenteurs célestes art artdoxa atlantique atmosphère australie automne baudrillard behance blake blog blogger bricolage burroughs bwc c.205 café calédonie camel camion canada canon capricorne caseasauria casino cat caucase challenge chance chasse chien ciel cigale cinéma cioran citation civilisation climat clôture électrique cloud cnn cognition collage collines communication concombre cosmos craven crise dayttroter dieu doxa dragon drogues e-books écumes eikasia ello enfer epub espagne été ethnie éthologie ethos étudiants euskadi existence facebook fb fête film firefox flamenco fleurs flickr fonts france free friendfeed geek godot google groutcha gtk 751 guerre hasard heccéité histoire hiver honda horaire horizon horoscope houellebecq HP html humeur hupomnêmata iit illusions illustration immatriculation incendie insecte internet isabelle islam jardiniers jaune jazz jean jihâd journalisme jux karaté kerouac lecture liberté lifelogger limace linguistique littérature ljnslpj llids loto lune magie maroc mauriac mayura me quem luna solet deducere médias memolane ménage mikkado minox montpellier mort moustiques mp3 mqlsd mural music musil mythe neige nietzsche nikon nirvana no milk today nouméa nouvelle-calédonie noyau fondamental objects oiseau opération orage pageviews palavas pâques passage pat paysage peinture philosophie photographie photoshop pigeon pinterest pixia pizza plante pmc poésie politique pont portrait posterous printemps prison profession projet proust psychanalyse psychologie qmv racines radio ramadan reader rédaction réel religion rêves riemen rita rome rouge route russe saki scène sch 2009 schikoto schnoo schopenhauer schwartz scoop.it semaine septembre sexe shuttle sieste simulacres skyline slideshow sloterdijk sncf software somewhere songlines sonic sony soustractions souvenirs spectator sport statistiques suburbia supermarché sycomore symboles synapsida technologie température template temps tommy toshiba trainspotting travail traverses ttttl tumblr twitter uk unamuno université urbanisme usa vacances vinyle vladimir voisins voyage vue des anges vw winston yahoo youtube zarathoustra zéro zizek zorro